Retour sur Les Jeux Olympiques de RIO

Outre, les casques électroniques et les polémiques de couleurs de pantalon de dobok revenons sur le parcours de nos français.  

Logo jo anneaux

Haby Niaré, on le savait, c’était une de nos plus grande chance de médaille ! Même si en partant elle a déclaré : « Je n’ai que l’or en tête »  la Française rentre avec une très belle médaille d’argent. Un 360 sur le fil qui n’est pas rentré avant la fin du combat dommage.

C’est sans doute une des participantes toutes catégories confondues qui aura montré le plus beau taekwondo avec de beaux gestes et une stratégie remarquable.

Cette jeune agent Sncf dans la vie peut être fière de son parcours et nous l’espérons sera de retour en 2024 !

Quant aux autres français, Glawdys Epangue a fait son retour après on le sait de sérieuses blessures qui l’avaient privé des jeux en 2012. Egale à elle-même la championne du monde gère parfaitement les distances et les déplacements pour ne prendre presque aucun point comme à son habitude. Elle n’a malheureusement pas réussi à placer ses points pour passer un tour de plus et s’incline

C’est avec regret que nous avons pu observer le combat sans  action offensive de Jo Mbar Ndiaye, mais nous sommes certains que ce champion sera rapidement au rendez-vous des grandes rencontres à venir.  

Yasmina Aziez a fait un beau parcours jusqu’en ½ final où l’on regrette de ne pas l’avoir vu décrocher la médaille de bronze face à une adversaire de taille, la Coréenne double championne du monde, Kim So-Hui, qui a mis fin à ses rêves au pied du podium. Dommage !

Patrick Rosso pour ses premiers jeux en tant que DTN déclare que « des choses se sont mise en place » maintenant nous ne pouvons que attendre 2020 pour le vérifier.